Parution : S. Wit, “Romans du hasard”, Presses Universitaires de Rennes, 2019

Soutenue en décembre 2016 à l’Université Paris Nanterre (sous la direction de William Marx), la thèse de Sébastien Wit a donné lieu à la parution d’un ouvrage aux Presses Universitaires de Rennes.

Plus d’informations sont disponibles sur le site de l’éditeur : http://pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4874

Dans ce livre, à partir de quatre exemples de déconstruction de la linéarité romanesque (Composition no 1 de Marc Saporta, Marelle de Julio Cortázar, Le Château des destins croisés d’Italo Calvino et Le Maître du Haut Château de Philip K. Dick), Sébastien Wit s’attache à cerner la manière dont la littérature du XXe siècle réactualise une épistémè du hasard divinatoire. Grâce au hasard, les expérimentations littéraires font fi des structures usuelles du genre romanesque et nous invitent à reconsidérer les relations entre l’auteur et le lecteur.

Cet ouvrage a été publié avec le soutien du CERCLL de l’Université de Picardie Jules Verne, de la Fondation des Treilles (“Prix Jeunes Chercheurs 2019”) et de l’Ecole Doctorale 138 de l’Université Paris Nanterre.

 

Sébastien Wit

Au hasard de la fourchette.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn


Sébastien Wit

Au hasard de la fourchette.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.