Manon Amandio

Manon Amandio a soutenu une thèse intitulée « Comme un poison lumineux. Représentations de la souffrance au dix-neuvième siècle (Fédor Dostoïevski, Charles Baudelaire et Edgar Allan Poe) », sous la direction de Karen Haddad, le 30 novembre 2019. Elle a enseigné aux étudiants de Licence au sein de l’UFR PHILLIA entre 2015 et 2019 (contrat doctoral puis ATER) ainsi qu’aux étudiants de Licence de l’université des études internationales du Zhejiang (2019-2020). Elle est actuellement ATER à l’université Clermont Auvergne. Ses recherches portent sur l’articulation entre littérature et émotions et sur les relations entre États-Unis, France et Russie à partir des récits de crime (roman et nouvelle, XIXe-XXIe siècles).

 

 

 

 

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search