Guide du doctorat (suite)

Le sociologue français Pierre Bourdieu. Photo: Leonardo Antoniadis (Paris, 1993).

Dans le cadre de notre série consacrée aux conditions de travail et d’étude des doctorant-e-s, vous pouvez à présent retrouver des pistes sur comment survivre au doctorat.

Derrière cette formulation (quelque peu) dramatique, il s’agit de donner des pistes aux doctorant-e-s afin de les éclairer, de les aider à trouver des moyens de surmonter les difficultés inhérentes au fonctionnement du monde universitaire.

Dans la lignée des Carnets de thèse de Tiphaine Rivière, nous souhaitons ainsi mettre l’accent sur les effets des structures sociales sur le travail de thèse, et ce afin de déconstruire la part jouée par les performances et la psychologie des individus.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.