Nicolas Aude

Ancien élève de l’ENS de Paris (A/L 2008), agrégé de lettres modernes (2013), Nicolas Aude est doctorant à Paris 10 Nanterre sous la direction de Karen Haddad. Il travaille sur la scène de confession dans des romans européens écrits entre la fin du XVIIIe et les débuts du XXe siècle (domaines linguistiques : anglais, français et russe). Fondée sur un corpus d’auteur-e-s emblématiques, sa thèse, en cours de rédaction, porte principalement sur l’imaginaire de la publication imprimée et sur les mises en scène de soi proposées dans leurs romans par les écrivain-e-s à partir des « Confessions » de Rousseau. Depuis 2013, il enseigne au sein de l’UFR Phillia.