Abréviations d’usage

Il est recommandé d’éviter de créer un système autonome d’abréviations. Il vaut mieux recourir aux abréviations d’usage.

Abréviations de renvoi

«  Ibid.  »  (en italique) signifie : dans le même ouvrage ou dans  le même article ; ne l’utiliser que dans le  cas de renvois consécutifs au  même ouvrage ou au même article. Si deux notes consécutives  renvoient au même ouvrage et à la même page, ne  pas répéter le chiffre de la page (indiquer seulement  « Ibid. »).

Distinguer  « op. cit. »  (en  italique),  qui  renvoie  à  un  ouvrage  déjà  cité,  « art. cit. »,  qui  renvoie à un article déjà cité, et « éd. cit. », qui  renvoie une édition déjà citée d’un ouvrage.

Abréviations de comparaison

Cf. ou voir ?

N’utiliser  «  cf. »  (en  italique)  que  pour suggérer une comparaison ou un rapprochement (utiliser « voir » dans  les autres cas).

Autres abréviations courantes

  • art.

Pour « article ». Et « art. cit. » pour « article cité ».

  • coll.

Pour « collection ».

  • éd.

Pour « édition de », « édité par ».

Pour « folio ».

  • ft

Pour « feuillet ».

Pour « numéro ». Mais l’usage change selon les langues : « No. » en anglais, etc.

Pour « recto ».

  • sqq.

Pour « sequendaque« , soit « et suivantes » (en parlant des pages).

  • suppl.

Pour « supplément ».

  • t.

On préférera « t. [tome] » à v. [volume].

  • trad.

Pour « traducteur », « traduction ».

Pour « verso ».

SOURCES

– Cours de rédaction scientifique dispensé par Elsa Kammerer à l’Université de Lille3 (2009/2010) ;

– Université Paris-Sorbonne, Protocole typographique applicable aux mémoires de Master. Disponible en ligne : http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/Seminaire_methodologie_ED1mai_2012CRannexeregles_typographiques.pdf (consulté le 14 novembre 2015).

Sébastien Wit

Au hasard de la fourchette.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn